Crédit d'Impôt pour la Transition Énergétique (CITE)

Le CITE

Le poêle à bois séduit de plus en plus les utilisateurs depuis quelques années, cela s’explique d’une part par son design et d’autre part par ses performances inégalées. De plus, c’est une solution écologique pour chauffer son habitation. C’est pourquoi l’État propose d’encourager l’achat d’un poêle à bois en accordant un crédit d’impôt pour cet investissement car c’est un appareil visant à réduire l’emprunte carbone d’un logement.

Ainsi, une certaine somme d'argent peut être déduite de votre impôt sur le revenu. Si le crédit d’impôt est supérieur au montant de l’impôt dû ou si vous êtes non imposable, l’excédent vous sera remboursé.

Conditions

Pour bénéficier du Crédit d’Impôt pour la Transition Énergétique, vous devez être résident français, soit propriétaire occupant, locataire ou occupant à titre gratuit du logement.

Le logement doit obligatoirement être votre résidence principale au jour de l’achat du poêle à bois et il doit avoir été construit depuis deux ans au minimum à la date d’exécution des travaux.

Critères

Pour qu’un poêle à bois soit éligible au crédit d’impôt, il doit respecter différentes critères et doit donc avoir :
     - un rendement énergétique supérieur ou égal à 70%,
     - une concentration moyenne en monoxyde de carbone inférieure ou égale à 0,3%,
     - des émissions de particules inférieurs ou égales à 90mg par normo mètre cube (Nm3),
     - un indice de performance environnemental inférieur ou égal à 1.

De plus, le poêle à bois doit être installé par une entreprise RGE (Reconnu Garant de l’Environnement).

Montant du crédit d'impôt

Le taux du crédit d’impôt pour la transition énergétique est de 30%.

Conclusion 

En somme, les poêles à bois BULY avec filtre respectant tous les critères, ceux-ci sont donc éligibles au CITE, Crédit d’Impôt pour la Transition Énergétique.